Retour

Rappelez-vous

  • Vous pouvez vous absenter du travail, sans salaire, si vous êtes un réserviste des Forces canadiennes
  • Vous pouvez vous absenter pour une période maximale de 18 mois, si vous devez prendre part à une opération des Forces canadiennes à l’étranger et que vous comptez 12 mois de service continu chez votre employeur
  • Vous pouvez vous absenter de votre travail, sans salaire, pour prendre part à une opération des Forces canadiennes au Canada qui vise à fournir de l’aide en cas de sinistre majeur, pour prêter assistance au pouvoir civil sur demande du procureur général du Québec, ou pour intervenir dans toute autre situation d’urgence désignée par le gouvernement
  • Vous pouvez vous absenter pour une période d’au plus 15 jours, si vous devez prendre part à l’entraînement annuel
  • Vous devez aviser votre employeur par écrit au moins quatre semaines à l’avance pour bénéficier de votre congé
  • Vous devez attendre une période de 12 mois à compter de votre retour au travail avant de bénéficier à nouveau d’un congé lié à vos fonctions de réservistes, si vous vous êtes déjà prévalu de votre droit pour une période supérieure à 12 semaines

En cas de mésentente

Vérifiez vos droits

Assurez-vous de bien connaître vos droits en consultant la section La loi dit.

Rencontrez votre employeur

Clarifiez la situation et, autant que possible, réglez le problème.

Cette démarche permet souvent de résoudre le problème et sans porter plainte à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail. C'est dans votre intérêt et celui de votre employeur.

Si vous préférez écrire à votre employeur, ce modèle de lettre peut vous aider à l’informer de vos préoccupations.

Renseignez-vous

Au besoin, communiquez avec le Service des renseignements pour plus d’information.

Si vos démarches ne sont pas concluantes, portez plainte le plus tôt possible pour ne pas perdre vos droits.