Retourner au Centre de documentation

Guide Interprétation et jurisprudence

Retour à l'index

Partie I - La Loi sur les normes du travail

CHAPITRE IV - Les normes du travail

Les absences et les congés pour raisons familiales ou parentales

Articles
79.6.1
79.7
79.8
79.8.1
79.9
79.10
79.10.1
79.11
79.12
79.13
79.14
79.15
79.16
80
80.1
80.2
81
81.1
81.2
81.2.1
81.3
81.4
81.4.1
81.5
81.5.1
81.5.2
81.5.3
81.6
81.7
81.8
81.9
81.10
81.11
81.12
81.13
81.14
81.14.1
81.14.2
81.15
81.15.1
81.16
81.17
81.17.1
81.17.2
81.17.3
81.17.4
81.17.5
81.17.6

Article 81

Absence du travail

Un salarié peut s'absenter du travail pendant une journée, sans réduction de salaire, le jour de son mariage ou de son union civile.

Absence du travail

Un salarié peut aussi s'absenter du travail, sans salaire, le jour du mariage ou de l'union civile de l'un de ses enfants, de son père, de sa mère, d'un frère, d'une soeur ou d'un enfant de son conjoint.

Avis à l'employeur

Le salarié doit aviser l'employeur de son absence au moins une semaine à l'avance.

1979, c. 45, a. 81; 1990, c. 73, a. 33; 2002, c. 6, a. 145.

Interprétation

Un salarié peut s’absenter avec salaire le jour de son mariage (ou de son union civile) et sans salaire le jour du mariage ou de l’union civile de l’un de ses enfants ou d’un enfant de son conjoint, de celui de son père ou de sa mère, d’un frère ou d’une sœur.

Ces droits d’absence ne peuvent être exercés qu’à l’occasion même de l’événement. Ces absences ne peuvent être reportées à une date ultérieure. Le salarié doit cependant aviser son employeur de son absence au moins une semaine à l’avance.

-

La Loi sur les normes du travail »

Les règlements adoptés en vertu de la Loi sur les normes du travail »

La Loi sur la fête nationale »

-