Retour

Adoption et naissance

Rappelez-vous

Les deux parents peuvent s’absenter du travail pendant 5 journées à l’occasion de la naissance ou de l’adoption d’un enfant

Ce congé doit être pris dans les 15 jours suivant l'arrivée de l'enfant au domicile parental.

Soyez avisé

Les deux premières journées du congé doivent être payées, peu importe la durée du service continu de la personne salariée.

En cas de mésentente

Discutez avec la personne salariée

Clarifiez la situation et, autant que possible, tentez de régler le problème.

Les absences et les congés pour naissance ou adoption sont protégés par la Loi sur les normes du travail. La loi interdit à un employeur de congédier, de suspendre ou de déplacer une personne salariée, d’exercer à son endroit des mesures discriminatoires ou des représailles ou de lui imposer toute autre sanction à cause de l’exercice d’un droit qui résulte de la Loi sur les normes du travail ou d’un règlement.

 

Renseignez-vous

Communiquez avec le Centre de relations avec la clientèle par téléphone ou par courriel, au besoin.

En intervenant rapidement, vous limitez les risques de plainte. C’est dans votre intérêt et dans celui de votre personnel.

Si une plainte est déposée, un médiateur ou une médiatrice de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail communiquera avec vous pour offrir ses services. À défaut d’une entente en médiation, la plainte sera entendue par le Tribunal administratif du travail.