Retour

Rappelez-vous

  • Le congé parental s’ajoute au congé de maternité et de paternité
  • Il peut être payé selon les modalités du Régime québécois d’assurance parentaleCe lien ouvre dans une nouvelle fenêtre
  • Vous devez avertir votre employeur, au moins 3 semaines avant votre départ, des dates de début et de fin de votre congé
  • À votre retour, vous devez retrouver les mêmes conditions d’emploi que celles que vous aviez avant de partir
  • Vous êtes présumé avoir démissionné si vous ne vous présentez pas au travail à la date prévue dans l’avis donné à votre employeur

En cas de mésentente

Vérifiez vos droits

Assurez-vous de bien connaître vos droits en consultant la section La loi dit.

Rencontrez votre employeur

Clarifiez la situation et, autant que possible, réglez le problème.

Cette démarche permet souvent de résoudre le problème et vous évite de porter plainte à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail. C’est dans votre intérêt et celui de votre employeur.

Renseignez-vous

Les absences pour congé parental sont protégées par la Loi sur les normes du travail. L’employeur ne peut pas vous congédier, vous suspendre, vous déplacer ni vous faire subir des mesures discriminatoires parce que vous vous êtes absenté pour congé parental. Si l’une de ces situations se produit, vous pouvez déposer une plainte pour pratique interdite.

Au besoin, communiquez avec le Service des renseignements pour plus d’information.

Si vos démarches ne sont pas concluantes, portez plainte le plus tôt possible pour ne pas perdre vos droits.